jotaay
LES PARTISANS DE SORY KABA ROUGES DE COLERE: «Que le Président Macky édifie les Sénégalais sur le nombre de mandats qu'il compte faire»

22/10/2019

 

La colère est montée très haut hier chez les partisans de Sory Kaba à Fatick. Ne goûtant pas au limogeage de leur leader, ils interpellent directement le chef de l’Etat. Ne comprenant pas que leur mentor puisse être démis de ses fonctions juste à cause de ses propos sur le mandat présidentiel, ils demandent à Macky Sall d’éclairer la lanterne des Sénégalais sur le nombre véritable de mandats qu’il envisage de faire. 

 

Les partisans de Sory Kaba entendent bien prendre sa défense. Ne comprenant pas les raisons de son limogeage, ils n’ont pas mis de gants pour exprimer leurs soupçons quant à la volonté réelle du chef de l’Etat de ne pas briguer un autre mandat comme le veut la constitution et comme il l’a souvent rappelé lui-même. «En répondant à l'interpellation du journaliste sur le nombre de mandats du Président Macky, Sory a juste répété ce que Macky lui-même a déjà dit concernant sa réélection pour un troisième mandat», a déclaré Bop Sène. Qui, dès lors, martèle : «que le Président Macky édifie les Sénégalais sur le nombre de mandats qu'il compte faire». Pour eux, à moins de vouloir passer outre les dispositions de la constitution, les propos de Sory Kaba sur le mandat présidentiel ne sauraient être un motif sérieux pour le limoger. D’ailleurs, Bop Sène et Cie ne sont pas loin de croire que Macky Sall est en train de payer les Fatickois en monnaie de singe, après que ces derniers ont tout sacrifié pour son accession au pouvoir. Et ils sont d’autant plus remontés contre le chef de l’Etat que «ceux qu’il écoute et privilégie aujourd’hui étaient, dans un passé récent, ses pires détracteurs».

Et pour étayer leurs propos, ils évoquent le cas de Yakham Mbaye. «Macky Sall sait que si aujourd'hui tout le monde parle de dynastie Faye-Sall c'est à cause de Yakham, qui en est le principal théoricien. Le Président doit revoir sa copie. Fatick ne lui a pas prêté ce qu'il est en train de lui rendre», alertent-ils. 

Khadidjatou Diakhaté



Commentaires (0)
Nouveau commentaire :